Des alternatives à la pétrochimie

METEX a conclu un partenariat avec l’un des leaders mondiaux de l’industrie papetière - le groupe Finlandais UPM - pour le développement d'un procédé de fabrication de MPG (1,2-propanediol) à partir de sucres cellulosiques. Cet accord bilatéral s’inscrit dans le cadre d’un projet collaboratif du consortium « ValChem » visant à démontrer la faisabilité technique et la compétitivité d’une bio raffinerie produisant des produits chimiques à partir des composés du bois.

Les polymères sont des produits de synthèse fondamentaux de la fabrication des matières plastiques, des emballages, des résines, des matériaux de construction …. Les polymères de synthèse sont devenus l'élément essentiel d'un nombre très important d'objets de la vie courante. Les procédés de METEX permettent d’offrir des alternatives pour contribuer à produire ces polymères avec moins de pétrole et ainsi baisser leur empreinte environnementale.

En développant un procédé de fabrication de MPG (1,2-propanediol) à partir des sucres du bois, METEX entend contribuer à augmenter la proportion de carbone renouvelable dans les polymères tels que les résines de polyesters insaturés, les polyuréthanes et les thermoplastiques.

La capacité de production des polymères biosourcés a un taux de croissance prévisionnel d’environ 10% par an comparé à celui des polymères pétrochimiques qui est de 3-4% par an.


(Source : Nova Institut 2015)